Diagnostic de l’allergie

Fermer

Il existe plusieurs manières de diagnostiquer une allergie. Il peut dépendre du type d’allergie et de l’âge de la personne faisant l’objet du dépistage. Découvrez les différents types de tests qui peuvent être utilisés.

Poser un diagnostic
Un diagnostic précis et précoce est important pour assurer un contrôle et une prise en charge adaptés de l’allergie.

Le diagnostic de l'allergie respiratoire se base généralement sur vos « antécédents médicaux », un examen clinique et des questions spécifiques. Dans certains cas, l’allergologue peut identifier les allergènes probables à partir de vos antécédents et de vos symptômes, mais pour un diagnostic adéquat, des tests allergiques doivent être pratiqués.

Qu’est-ce qu’un test cutané?
Le test cutané « provoque » une réaction allergique après l’application d’une quantité infinitésimale d’allergène dans la peau.

Les allergènes testés sont sélectionnés en fonction de vos antécédents et de vos symptômes. Une goutte de l’extrait d’allergène est appliquée sur le bras et, avec une lancette, la peau est piquée et une très faible quantité d’allergène pénètre dans la peau. Si vous êtes allergique, votre peau réagit et une petite cloque semblable à une piqûre de moustique se forme à l’endroit de l’application de l’allergène.

Des contrôles positif et négatif sont toujours pratiqués simultanément. Le contrôle positif est un test allergique sans allergène mais avec un histaminique qui provoque toujours une réaction qui fait office de contrôle.

Quand une analyse de sang est-elle nécessaire?
Une analyse de sang peut être réalisée de façon isolée, ou pour confirmer les résultats d’un bilan allergologique. Elle mesure la quantité d’anticorps spécifiques à l’allergène (IgE) dans un petit échantillon de sang. La présence de taux élevés d’anticorps dirigés contre le ou les allergènes dans le sang signifie que vous êtes allergique. Votre médecin peut choisir de faire une analyse de sang si vous présentez un eczéma sévère ou de l’asthme mal contrôlé, si vous ne pouvez pas arrêter les antihistaminiques quelques jours ou si vous avez des antécédents d’anaphylaxie potentiellement mortelle. 

 

[Tester votre score allergique]

 

Comment puis-je vivre avec une allergie?

- a bien été ajouté à votre mur

Collectez les informations que vous jugez intéressantes à un seul endroit. Vous pouvez imprimer les informations que vous sauvegardez sur votre mur et les emporter à votre prochaine consultation chez le médecin.

Continuer la lecture Aller à Mon mur